( 5 décembre, 2010 )

Rencontres 2011

Rencontres d’archéologie et d’histoire en Périgord auront lieu à Périgueux

23, 24 et 25 septembre 2011

Châteaux en ruines

Rencontres 2011 pdf 2011affiche.pdf

pdf programme Rencontres 2011

Après avoir évoqué la naissance et les métamorphoses du château, du Moyen Âge à l’époque contemporaine, il était logique – et attendu – que les Rencontres d’archéologie et d’histoire en Périgord se tournent vers les châteaux en ruines.Mais, la ruine peut-elle être un objet d’étude ? L’archéologue répond qu’elle est souvent son matériau premier, le point d’ancrage de ses premières interrogations, la réalité brute à partir de laquelle il organise son chantier. Une autre approche, indispensable pour répondre à la vocation archéologique des Rencontres, prend en compte la démarche scientifique qui permet une interprétation parfois difficile des ruines. Viennent alors, la fouille terminée, les inévitables soucis de conservation, dont l’objectif se résume souvent à tenter d’éviter que le château n’offre désormais l’aspect d’une ruine de ruine !Les approches historiques, très diverses selon les pays européens, abordent les phases de décadence, de destruction, de disparition plus ou moins complète, plus ou moins « programmée » par l’histoire ou par une volonté individuelle, une décision royale ou révolutionnaire. Selon les espaces on est amené à évoquer des ruines volontairement provoquées, par exemple pour ramener à l’obéissance des nobles ou pour partir en guerre contre les signes les plus visibles de la féodalité.                  À côté d’une approche archéologique et historique, ces Rencontres accordent une large place à la représentation des ruines. Si le Moyen Âge représente peu les ruines, la Renaissance et l’époque moderne les découvrent comme décor où évoluent princes ou bergères. Cependant le château n’y figure qu’exceptionnellement, la représentation privilégiant les vestiges de l’Antiquité gréco-romaine. Dans le domaine de l’esthétique, des changements s’annoncent au cours du xviiie siècle puis la vision romantique des châteaux en ruines s’impose pendant tout le xixe siècle comme décor de roman, de théâtre ou d’opéra, souvent cadre d’une psychologie du déclin et de la chute.Le XIXe siècle est également marqué par « l’invention du patrimoine » dont les pionniers – Mérimée, Viollet‑le‑Duc – entreprennent de sauver les monuments en ruines par d’audacieuses restaurations. Inspirées par une exaltation parfois éloignée de la réalité, elles aboutissent à une transformation, voire à une métamorphose, ou une réinvention du château préexistant.
Enfin, les ruines ont-elles un avenir ? Se posent en effet les délicats problèmes de la protection (inscription, classement à l’inventaire des Monuments Historiques), d’une éventuelle restauration et de l’ouverture au public conditionnée par une mise aux normes de sécurité très contraignante et souvent « défigurante ». D’autres perspectives d’accès à la visite sont proposées, soit directement par des aménagements attractifs comme la transformation des cours intérieures en parc floral – et les douves en jardin potager ! –, soit par la médiatisation du livre, du film ou des reconstitutions en “3 D”. Autant d’avancées technologiques suggérant une réflexion plus large sur la virtualisation du patrimoine…

PROGRAMME VENDREDI 23 SEPTEMBRE  Bibliothèque municipale

8h45 Accueil des participants

9h00 Ouverture du colloque par Anne-Marie Cocula, présidente des Rencontres

9h15 Actualités de l’archéologie en Aquitaine :

Philippe Jacques, enseignant, Les fouilles de La-Test-de-Buch (Gironde)

Jean‑Luc Piat, Bureau d’investigations archéologiques Hadès, Une maison enfermée : archéologie du bâti de la maison  forte de Gentein à Ordiarp (Pyrénées-Atlantiques)

Hélène Mousset, SRA DRAC Aquitaine, Le château de La Force (Dordogne) : résultats des prospections géophysiques

10h30Discussion

10h45  Pause

Châteaux européens

11h00  Marie Henrion, Université catholique de Louvain, Châteaux-forts des XIIIe et XIVe siècles en Région Walllone (Belgique) : état de conservation et restauration des ruines

11h25 Christine Mazzoli-Guintard, Université de Nantes, Carlos Calvo Aguilar, mairie d’Alcalá la Real, De la ruine aux restaurations, le château de La Mota (Alcalá la Real, Jaén, Espagne)

11h50  Julian Montemayor, Université de Toulouse, Châteaux en ruines et constructions identitaires régionales et locales dans l’Espagne contemporaine

12h15 Discussion

Déjeuner

Châteaux aquitains

14h30  Bernard Larrieu, éditeur, A l’aube de la castellologie, la Guyenne militaire de Léo Drouyn

14h55  Céline Piot, enseignante, Quand Viollet-le-Duc voulut transformer le château de Nérac

15h20  Sylvie Faravel, Université de Bordeaux, Histoire de ruines : entre disparition et conservation le cas des châteaux de l’Entre-deux-Mers

15h45  Discussion

16h00  Pause

Diverses formes de valorisation

16h15  Laurent D’Agostino, Bureau d’investigations archéologiques Hadès, Christophe Guffond, SDA Haute‑Savoie, et Olivier Veissière, Vessière patrimoine numérique, De l’étude à la valorisation : les châteaux d’Allinges et le projet européen AVER – Des montagnes de châteaux

16h45  Didier Ryckner, rédacteur en chef de la Tribune de l’art, Le château de Blandy‑les–Tours, le château fort le plus neuf de Seine-et-Marne.

17h05 Discussion

17h30 Réunion du conseil scientifique et du conseil d’administration de l’association

SAMEDI 24 SEPTEMBRE   Bibliothèque municipale

De la ruine à la légende…

9h30 Nicolas Payraud, SDA Eure-et-Loir, Le démantèlement des châteaux ou les textes face à la réalité archéologique

9h55 Fabrice Cayot,Université de Bourgogne, La démolition des châteaux bourguignons

10h20 Caroline Callard, Université Paris IV-Sorbonne, La ruine et son fantôme : le château de Bicêtre

10h45 Discussion

11h00  Pause

11h15 Yves-Marie Bercé, membre de l’Institut, La belle au bois dormant ou l’imaginaire des châteaux en ruine au XVIIe siècle

11h40  Déborah Lo Mauro, Université libre de Bruxelles, La « prise de pouvoir » des châteaux ruines sur les ruines antiques. Évolution de la « considération picturale des ruines »

12h05 discussion

Déjeuner

Excursion au château Barrière (Périgueux)

DIMANCHE 25 SEPTEMBRE   Bibliothèque municipale

Représentations d’hier et d’aujourd’hui

9h00 Roger Baury, Université de Lille, La noblesse, le peuple et les ruines, de l’époque moderne à nos jours

9h25 Jean‑Marie Wiscart, Université de Picardie, Du passé, faire table rase ? Folleville, Heilly, Regnière‑Écluse : trois ruines romantiques dans la Somme, trois grands seigneurs, trois destinées

9h50 Discussion

10h15  Pause

10h30  Yohann Chanoir, Université de Reims, Vampires, démons, fantômes, serial-killers et autres criminelsLes châteaux en ruine au cinéma : territoire du Mal et antre du Malin

10h55 Danièle Alexandre‑Bidon, EHESS, Les ruines castrales, de l’enluminure à la bande dessinée

11h20  Discussion

11h35  Philippe Loupès, Université de Bordeaux, Conclusions des Rencontres.

 

pdf appel 2011

Pas de commentaires à “ Rencontres 2011 ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|